Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Débuter l’Italien en étant jeune : nos conseils

Par Yann le 27/02/2017 Blog > Langues > Italien > A Partir de Quel Âge peut-on Enseigner l’Italien à son Enfant ?
Table des matières

« Ben è cieco chi non vede il sole » (Bien aveugle est qui ne voit le soleil)

Proverbe italien

S’exprimer parfaitement dans la langue italienne, ça fait rêver, non ?

Aujourd’hui, être polyglotte est un avantage considérable pour les élèves les plus jeunes, car la maîtrise des langues étrangères est de plus en plus valorisée par l’Education Nationale.

Seulement voilà, certains parents sont réticents quant à l’idée de voir leurs jeunes enfants apprendre une langue italienne alors qu’ils ne maîtrisent pas encore parfaitement leur langue maternelle.

Pourtant, l’apprentissage de la langue italienne permet de découvrir la période de la Renaissance, l’histoire de l’art ou encore l’architecture italienne, des domaines indispensables pour développer la culture générale des plus jeunes !

Alors, y-a-t-il un âge idéal pour découvrir la langue et la culture du pays en forme de botte ?

Voici nos réponses, pour tout savoir des cours d’italien pour enfants !

L’initiation à la langue italienne dès 3 ans

A seulement 36 mois, un enfant est-il trop jeune pour commencer l’apprentissage de la langue italienne ?

La réponse est non !

En fait, tout est une question de pédagogie. Il est hors de question d’ajouter une pression supplémentaire à un enfant qui connaît à peine les rudiments de la langue de Molière. Pour l’accompagner tout en douceur, les parents peuvent passer par les ressources numériques gratuites qui permettent au petit d’apprendre tout en s’amusant.

Comment prendre des cours particuliers d'italien avec un professeur natif ? Pour se perfectionner dans la langue italienne, pourquoi ne pas commencer par réviser ses classiques Disney ?

Voici quelques outils pour assimiler les notions basiques de la langue de Dante :

  • Les dessins animés en italien: Geronimo Stilton, Pinocchio, Les Gladiateurs de Rome …,
  • Les vidéos éducatives pour enfants : sur YouTube, Dailymotion, YouTitou …,
  • Les comptines en langue italienne: Fior di Tomba, Micio Miagolio, Nana Cuncheta …,
  • Les jeux de société pour apprendre l’italien: Memotep, Lingua Ludica, Marca Stella …,
  • Les cours de langue italienne pour enfants: Babylangues, Lingueo, Centre Italiance ….

Il est préférable que l’enfant connaisse le vocabulaire élémentaire de l’italien avant de réellement envisager un apprentissage sérieux.

Le but n’est non pas de le fâcher avec les langues vivantes, mais bien de lui démontrer l’intérêt de s’ouvrir à la culture de la Botte ; pour ce faire, les jeux ludiques adaptés aux plus petits sont la solution idéale !

L’âge idéal pour apprendre une langue étrangère

Selon les spécialistes de linguistique, il existe bel et bien un âge limite pour assimiler une langue vivante et devenir parfaitement bilingue.

Lors d’un entretien accordé à Unosel en 2015, Barbara Abdelilah-Bauer, linguiste et professeur de langue, explique :

« Jusqu’à 5 ou 7 ans, l’enfant s’approprie une langue étrangère de manière intuitive, en l’entendant. Au-delà, il est trop ancré dans sa langue maternelle pour pouvoir en acquérir une autre de manière si innée. La langue sera davantage perçue comme un objet d’étude. »

Vous l’avez compris : si vous souhaitez que votre enfant s’approprie totalement la langue de Dante, son apprentissage doit être amorcé avant l’âge de 7 ans.

Bien évidemment, il est tout à fait possible d’obtenir un niveau courant d’italien en prenant des cours à l’adolescence : il sera cependant trop tard pour que l’enfant considère l’italien comme une de ses langues maternelles.

Rappelons tout de même que l’âge limite des 7 ans reste une hypothèse sujette à débat parmi les spécialistes en linguistique !

L’essentiel reste donc de ne pas forcer la main à son enfant et de lui faire assimiler le lexique italien naturellement et progressivement.

Découvrez aussi les applis proposant des cours d’italien pour enfants !

Les cours d’italien proposés dans les établissements scolaires

En France, il est tout à fait possible d’apprendre l’italien gratuitement en passant par les cours de LV2 ou de LV3 proposés par les établissements de l’Education Nationale.

Ici, les parents sont assurés du bon apprentissage de leur enfant, qui s’appropriera la langue de Dante grâce à des enseignants diplômés et expérimentés !

Comment progresser en langue italienne grâce aux cours d'italien en ligne ? Il est quasiment impossible de devenir bilingue en italien en se contentant des heures de cours proposées par les établissements scolaires.

Les leçons d’italien au primaire, au collège et au lycée permettent d’apprendre à parler italien, à découvrir la culture italienne et à assimiler la prononciation italien sans nécessairement avoir à passer par une école de langue coûteuse.

Dans l’Hexagone, l’italien s’apprend dans :

  • Les écoles primaires, à partir du CE1,
  • Les écoles bilingues, dès le CP,
  • Les collèges, en tant que LV2 dès la 5ème,
  • Les lycées, en tant que LV3 dès la 2nde.

La maîtrise de la langue italienne dès le plus jeune âge peut d’ailleurs être un véritable atout pour la réussite scolaire d’un élève. En effet, l’italien est proposé comme option au Baccalauréat, et une bonne note peut assurer une réussite à l’examen voire permettre de viser une mention.

Sachez tout de même que les cours d’italien en établissements scolaires restent mineurs : l’enfant pourra prendre, au maximum, 2h de cours d’italien par semaine, ce qui est trop peu pour atteindre le niveau bilingue !

Il faut donc compléter son savoir à la maison grâce aux cours particuliers d’italien dispensés par des professionnels de l’éducation ou par des parents bilingues natifs d’Italie.

Le cas des familles bilingues franco-italiennes

Les familles au double héritage culturel ont parfois quelques craintes quant aux répercussions de l’enseignement de deux langues à leur enfant.

Pas de panique : apprendre deux langues vivantes dès son plus jeune âge n’entraîne aucun trouble cognitif, bien au contraire !

L’essentiel est d’utiliser le français d’une façon plus poussée que l’italien afin que l’enfant classe la langue de Molière comme sa langue maternelle principale. Ensuite, l’apprentissage de l’italien se fait en complément afin que l’enfant l’identifie comme sa seconde langue maternelle.

A la maison, il est conseillé de pratiquer l’italien avec parcimonie, pour que le jeune élève ne mélange pas les deux langues !

Pour se perfectionner dans la langue de Dante, il est inutile de communiquer en italien à un rythme intensif : quelques activités ludiques pratiquées pendant plusieurs années suffisent pour passer d’un niveau débutant à un niveau intermédiaire. Parfois même, accompagner l’apprentissage de sites de cours d’italien pour enfants.

Comment apprendre la langue italienne grâce aux ressources numériques éducatives ? Pour faire en sorte que son enfant s’intéresse à la langue de Dante, rien de mieux qu’un voyage touristique pour découvrir toutes les merveilles de l’Italie !

En plus du côté linguistique, les parents peuvent profiter de leur double héritage culturel pour introduire leur enfant à la culture de la Péninsule. Connaître l’histoire de l’Italie, les arts italiens ou encore les personnalités italiennes permettra à l’enfant de développer son ouverture d’esprit !

Un enfant polyglotte est-il plus intelligent ?

Le bilinguisme est-il synonyme d’intelligence ?

Si l’on en croit les spécialistes, la réponse est oui !

Dans son article universitaire de février 2009 consacré au bilinguisme chez les plus jeunes, Ellen Bialystok, linguiste canadienne, explique :

« Le bilinguisme pendant l’enfance est une expérience importante qui a le pouvoir d’influencer la trajectoire et l’efficacité du développement des enfants. Le résultat le plus surprenant est que ces influences ne se limitent pas au domaine linguistique, où l’on s’attendrait à les trouver, mais qu’elles s’étendent aussi aux habiletés cognitives non verbales. »

Les enfants bilingues français-italien sont d’autant plus chanceux : en effet, maîtriser deux langues qui possèdent le même alphabet permet à l’enfant d’acquérir de meilleures compétences en lecture et en rédaction.

En apprenant l’italien dès le plus jeune âge, l’enfant développe :

  • Sa créativité,
  • Son ouverture d’esprit,
  • Sa capacité à analyser des textes,
  • Sa perception spatiale,
  • Son bagage culturel,
  • Ses compétences sociales,
  • Son rythme d’apprentissage.

Apprendre à lire et à écrire en italien est donc un pari sur l’avenir, puisque les parents augmentent les futures chances de réussite scolaire de leur enfant !

Ne pas négliger l’apprentissage d’une seconde langue étrangère

Apprendre la langue italienne, c’est bien, mais ça ne suffit malheureusement pas pour assurer la future réussite professionnelle de son enfant.

En effet, la langue latine reste pratiquée … en Italie !

Certes, les communautés italiennes sont très présentes dans le monde entier, et plus particulièrement en Amérique, mais l’italien n’est la langue officielle que du pays à la Botte.

Quels sont les enseignements proposés lors des leçons privées en langue de Dante ? Maîtriser plusieurs langues étrangères est un gage de curiosité et d’ouverture d’esprit.

Au cours de sa scolarité, l’enfant sera confronté aux séjours linguistiques organisés par les établissements scolaires, où il se rendra vite compte que son bilinguisme ne joue pas forcément en sa faveur.

Pourquoi ?

Car aujourd’hui, c’est bel et bien l’anglais qui prédomine à dans les pays de la planète bleue.

La maîtrise de la grammaire italienne et des verbes italiens n’est donc utile que pour un voyage en Italie en immersion totale.

Afin d’avoir toutes les clés en main pour réussir son parcours professionnel et fréquenter d’autres cultures, l’enfant doit donc ajouter une troisième langue vivante à son tableau, de préférence la langue de Shakespeare !

Apprendre l’anglais sera inévitable pour votre enfant, puisque cette compétence est obligatoire dans de nombreux cursus scolaires.

Néanmoins, la maîtrise de la langue italienne reste un atout majeur pour le futur adulte : beaucoup de Français connaissent les bases de la langue anglaise, mais très peu maîtrisent parfaitement une troisième langue étrangère.

Il faut donc voir l’apprentissage du vocabulaire italien comme un énorme « plus » qui développe la compréhension et la mémorisation de son enfant, mais pas forcément une fin en soi !

Avec tous ces conseils, vous savez désormais commencer aborder la langue italienne avec votre enfant pour découvrir une des civilisations culturelles les plus importantes du monde !

L’étape finale ? Pourquoi ne pas l’inscrire en institut d’italien pour enfants ?

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz