Musique Soutien scolaire
Partager

L’art de chanter en voix de fausset

De Yann, publié le 23/06/2017 Blog > Musique > Chant > Comment chanter en voix de tête ?

Il faut de tout pour faire un monde… Il y a ceux qui nous cassent la tête et ceux qui nous cassent les oreilles… Peu importe, il en faut peu pour être heureux !

Depuis la nuit des temps, le chant est une discipline noble, appréciée des mondains comme des classes plus pauvres et existant dans toutes les langues.

Aujourd’hui encore, que ce soit dans les cabarets, dans les émissions de télé-crochets ou encore dans le métro, le chant est à l’honneur.

En termes de formation, il y en a pour tous les goûts. Au conservatoire on apprend le solfège, les notes et les partitions presque de manière scientifique tandis que dans les écoles de chant ou associations de chorale, on laisse aller sa créativité.

Hormis les prodiges comme Michael Jackson (Paix à son âme), il est nécessaire de connaître certaines techniques pour maîtriser sa voix, développer son propre style ou encore chanter en public.

Si monter dans les aigus sans chanter faux paraît impossible, alors ce qui va suivre devrait vous intéresser… Suivez le guide pour découvrir le registre de la voix de tête.

Sophie

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Qu’est-ce que la voix de tête ?

La voix peut-elle appartenir à la fois au registre de tête et de poitrine ? Comment retrouver un confort laryngé lorsqu’on chante ?

Définition de la voix de tête

La voix de tête a donné lieu à de nombreuses définitions censées expliquer clairement cette note de chant si spéciale et son usage.

On entend parfois que cela ressemble à la façon de chanter :

  • Des enfants dans les chorales avant que l’effet de la croissance n’influe sur leur voix et les fasse muer.
  • Des chanteurs suisses qui utilisent la technique du yodel pour chanter.
  • De certaines tribus africaines qui mettent en avant la beauté.

Néanmoins, la définition qui a retenu notre attention, est celle qui considère la voix de tête comme un son que l’on obtient dès le passage à une certaine note chez les hommes lorsqu’ils chantent en voix de fausset.

Aussi perçu comme une façon de chanter comme une femme, la voix de tête chez l’homme va solliciter le registre mezzo et l’on parlera ainsi de contralto ou de contre-ténor.

Exemples de chanteurs, experts de la voix de tête dans la musique

Très populaire dans les années 70 et 80 avec des groupes comme les Bee Gees ou encore notre Patrick Juvet bien aimé et son “Où sont les femmes”, le chant en voix de tête revient doucement à la mode avec des artistes contemporains comme Micka.

On le trouve aussi très présent dans le rock moderne avec des groupes comme Muse et dans une moindre mesure en France notamment.

Le chanteur lyrique ténor Rossinien Juan Diego Florez est une des références en la matière : sa façon de monter dans les aigus jusqu’au contre-ré est unique. Tout en s’appuyant sur un timbre de voix différent, il garde la puissance ainsi qu’une  tessiture homogène.

Les différentes façons de chanter en voix de tête

Cette notion est subjective et je pense que bon nombre de professeurs de chant s’empresseront de contredire mes propos.

Néanmoins, sans proclamer posséder la science infuse, on peut recenser 3 types de chant en voix de tête :

  1. Provenant du coffre, puissante mais laissant à désirer, pas travaillée voire “sale” :  Matthew Bellamy serait un bon exemple.
  2. Avec moins de coffre, moins puissante mais plus travaillée, plus propre à l’écoute : le leader du groupe U2, Bono, serait un bon exemple.
  3. En version “chantre baroque” pour les chanteurs ayant de réelles dispositions, avec une voix réellement travaillée, qui donne un joli  son.

Chanter en voix de tête en 3 étapes

Il n'est pas nécessaire de forcer pour passer de la voix de poitrine à la voix de tête. Le passage de la voix de poitrine à la voix de tête peut parfois s’entendre. la

Chanter en voix de tête est une prestation qui demande des efforts, un travail sur les cordes vocales et la posture du corps.

1. Chauffer sa voix

Tout d’abord, il est primordial de se chauffer la voix.

Assez longtemps pour la préparer (environ 3/4 d’heure) et pas trop longtemps pour ne pas la fatiguer.

2. Travailler sa posture

On voit souvent les chanteurs populaires lever ou baisser la tête pour tenter d’atteindre les aigus ou timbrer leurs notes graves… C’est une erreur à ne reproduire sous aucun prétexte.

Incliner sa tête ou son menton est un artifice !

En effet, ce positionnement du corps entraîne une tension supplémentaire au niveau des muscles qui soutiennent le cou, les cervicales et/ou le larynx (sterno-cléido mastoïdien, scalène antérieur et moyen, omo-hyoïdien, cléido-occipital) et dévie la trajectoire souhaitée de la voix de tête en tendant les cordes vocales plus qu’il n’en faut.

Pour bien chanter en voix de tête il faut :

  • Une bonne verticalité en se tenant en position debout avec des épaules basses, une tête qui regarde droit devant, des genoux légèrement fléchis et un bassin dans l’alignement des épaules.
  • Inspirer en utilisant son diaphragme avec le bas ventre légèrement gonflé.
  • Maintenir le larynx dans sa position la plus basse possible naturellement. Autrement dit, sans tenter de faire reculer sa mâchoire.  Celui-ci permet d’optimiser, en toute sécurité pour les cordes vocales, la montée en gamme en direction des aigus.
  • Commencer à chanter avec une note pas trop élevée et tapoter sèchement son plexus pour tenter de faire sortir le son aigu.

3. Travailler sa voix de poitrine !

Pour progresser rapidement en voix de tête, il est conseillé de suivre le maître en la matière connu pour son groupe “Police” ou – dans une moindre mesure – son duo avec Cheb Mami : Sting.

Le principe consiste à monter le plus haut possible sans avoir recours à sa voix de tête. Plus on s’entraîne, plus il deviendra facile, aisé voire naturel d’atteindre des notes aigues avec sa voix de poitrine.

Comment passer de la « voix de poitrine » à la « voix de tête » sans accrocs ?

Le registre de poitrine fait appel à la mécanique épaisse. Un son chanté au milieu de l’étendue vocale peut représenter plusieurs cas de figures.

Qu’est-ce que la voix mixte ?

Il existe une autre voix….

Ce qui peut sonner comme une série américaine à suspense est en réalité un phénomène qui pose une réelle question puisque le larynx vibrant n’utilise que deux façons naturelles de faire fonctionner les cordes vocales :

  • Voix de poitrine,
  • Voix de tête.

La voix mixte est donc un faux troisième registre, également produite par le “mécanisme léger”, comprenez “laryngé” ou lié au larynx, qui se rencontre indifféremment chez l’homme et la femme.

En effet, son existence étant impossible selon la recherche scientifique, la voix mixte est une illusion créée par l’oreille et le larynx, un leurre vocal créé par l’habile technique qui consiste à passer du registre de poitrine au registre de tête sans cassure.

Plébiscitée par les chanteurs d’autrefois, cette technique vocale, lorsqu’elle est maîtrisée, permet de grimper dans les aigus (jusqu’au contre-ut ou contre-ré) en incluant un maximum d’harmoniques graves.

C’est donc en suivant ces principes techniques que l’on peut définir la voix mixte comment étant :

  • Une voix de poitrine qui monte dans les aigus pour tenter d’atteindre une sonorité plus légère et plus fine en s’allégeant progressivement afin de laisser la place à une voix de tête
  • Une voix de tête qui descend dans les graves afin de produire une sonorité plus lourde et plus épaisse en s’alourdissent progressivement pour laisser la place à une voix de poitrine.

A quoi sert la “voix mixte” ?

Ces modifications de résonance permettent de pallier les limites du registre de poitrine.

En effet, lorsque l’on tente de chanter le plus haut possible, le son de la voix prend une tournure inaudible à l’écoute et inconfortable pour le chanteur.

Ainsi, en lieu et place du changement de registre brusque qu’on nomme “yodéliser”, en passant de la voix de poitrine à la voix de tête, on modifie subtilement quelques paramètres liés au timbre de voix et à la puissance.

On obtient par conséquent, plus de confort laryngé, comprenez dans le fait de chanter et une musicalité plus appropriée à nos oreilles.

Prendre des cours particuliers pour apprendre la voix de tête ?

Comment continuer à chanter en dépassant la limite habituelle du registre poitriné ? Le registre de tête fait appel à la mécanique fine.

Tout comme chaque être humain est différent, chaque voix et organisme sont différents. Il est donc primordial d’aborder le chant au cas par cas afin de développer cet instrument de la manière la plus simple qui soit.

Pour cela, on peut avoir recours à des cours particuliers, des cours à domicile ou des cours en ligne via Skype. Faciles d’accès, abordables financièrement et très pratiques, ces cours permettent de progresser rapidement en chant, d’améliorer sa technique vocale et de s’entraîner en vue de représentations.

Sachant que les organes de phonation sont à 98% des organes cachés qui ne demandent qu’à être découverts, c’est un bon moyen pour les personnes de niveaux débutants, intermédiaires et avancés d’aborder les aigus.

En se fiant à la description des profils des professeurs – diplômé d’une école de musique, professeur de chant expérimenté, ancien directeur de conservatoire – et aux avis laissés par les précédents élèves on peut être sûr de ne pas se tromper sur son professeur de chant.

En route vers la mise en place des mécanismes physiques, des muscles comme la langue ou encore le travail sur les voiles mous et durs du palais, du pharynx et de la luette pour devenir un chanteur moderne.

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *