Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Se mettre au chant pour être une star

Par Yann le 11/05/2017 Blog > Musique > Chant > Apprendre à Chanter pour Devenir Artiste
Table des matières

« J’aimerais mieux être célèbre par une chanson que par une victoire. »

Alexander Smith, Dreamthorp (1863)

Ces dernières décennies, les émissions consacrées à la variété se sont multipliées, de même que les programmes dédiés à la détection de jeunes talents.

La Star Academy et The Voice sont sans doute en la matière les deux noms les plus connus en France : le nombre de téléspectateurs recueillis en prime time est effarant.

Logiquement, il n’est pas rare de trouver dans les cours de récréation des garçons et des filles désirant devenir des chanteurs professionnels.

Cette vocation, parfois très précoce, est abandonnée par beaucoup, mais elle s’affermit chez d’autres, se faisant chaque jour plus sérieuse et impérieuse.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi un tel tri s’opérait aussi vite ?

Eh bien, les raisons essentielles en sont généralement le défaut de talent… et le manque d’abnégation, ou encore de travail : une tendance moderne est de se rêver chanteur, mais de ne faire aucun effort pour vraiment le devenir !

Il faut pourtant bien apprendre à chanter correctement à un moment !

Devenir chanteur : un vrai métier ! Comment devenir artiste et interprète ?

Pourtant, on ne naît pas star… on le devient !

Qui n’a rêvé de devenir chanteur grand public ?

Christophe Maé, Justien Bieber, Jeff Buckley… Autant de noms célèbres qui invitent au voyage, comme aurait dit Baudelaire…

Au XXIe siècle, comme au siècle dernier d’ailleurs, les adolescents et jeunes gens forgent volontiers leur personnalité en s’aidant de référentiels jugés dignes d’être imités. Ici, le père finit bien souvent par laisser la place à la pop star.

Or, pour prétendre égaler son mentor qui enchaîne concerts sur concerts, il est nécessaire de se retrousser les manches et de redoubler d’efforts pour apprendre à chanter et se perfectionner dans cet art.

Le chanson, c’est avant tout un goût. Si elle coûte, ce n’est même pas la peine de songer à la mettre au premier plan de toute une existence : il faut changer de vocation.

Laissez à cœur joie libre cours à l'improvisation et à la sensibilité de celui qui chante, pour libérer ses talents et émouvoir les passionnés. La gestuelle corporelle du singer est primordiale | source : stocksnap.io

Une inclination au chant doit cependant être mûrie, et le long travail qu’exige ce mûrissement n’est pas sans pénibilité. La motivation doit être au rendez-vous, comme en témoigne la persévérance des candidats à différents concours de chant !

Il est à peu près impossible de se lancer tout de suite seul. Le débutant s’y casserait les dents.

Le plus souvent, mieux vaut commencer avec une chorale ou, du moins, un groupe ou quatuor, pour faire ses premières armes et apprendre de ses « collègues ».

Même si vous avez une préférence légitime pour des styles musicaux en particulier, exercez-vous et améliorez-vous en touchant à tous les genres : grégorien (ou musique sacrée en général), hip hop, soul, folk, pop rock, polyphonie, etc., la bonne humeur toujours au rendez-vous pour réussir dans son ambition !

La spécificité des chanteurs d’opéra

De nos jours, les chanteurs de variété (française ou autre) rencontrent un succès général.

Les cantatrices, se rattachant pourtant à une tradition fort ancienne, semblent faire pâle figure à côté de certaines célébrités multimillionnaires.

Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne le coaching vocal, la sensibilité et la technique vocale, des cours de chant lyrique sont particulièrement efficaces et conseillés pour espérer un jour enregistrer des hits en maison de disques…

 

 

 

Maîtriser une partition baroque de ténor ou de soprano suppose une maîtrise totale de la respiration, du chant choral et des vocalises, autant d’éléments qui permettent à une chanteuse normale de se démarquer des autres et d’élargir son répertoire artistique.

En plus d’être une possibilité de carrière à part entière, où la tessiture et le timbre de voix doivent être de grande qualité, c’est aussi un excellent moyen d’apprendre à chanter avec un accompagnement instrumental souvent complexe (notamment pour du Wagner !).

L’alto travaille par exemple sa diction en chantant en langue étrangère, devient incollable sur l’échauffement des voix, tout en sachant gérer son stress grâce aux parties a cappella.

Des master classes de baryton sont en outre parfaites pour chanter ensemble avec un jeu scénique théâtral orchestré par un metteur en scène qui donne des ficelles pouvant être réutilisées par un Johnny Hallyday ou des Rolling Stones dans un concert moins conventionnel !

L’univers de la comédie musicale

Entre l’univers de l’opérette à la Grétry et la chanson à la Fersen, la comédie musicale occupe un créneau populaire et indémodable depuis les années 1970 au moins.

Passant beaucoup mieux le cap de l’enregistrement vidéo que l’opéra et le théâtre, la comédie musicale multiplie les mélodies agréables et les airs faciles, avec des rôles assez nombreux.

Comment se démarquer des autres chanteurs ? Découvrez l’univers enchanté des comédies musicales !

Travaillez votre chant en apprenant par cœur certaines partitions de ce genre, et vous progresserez rapidement.

La comédie musicale incarne une troisième voie pour percer. Et pourquoi ne pas créer vous-même votre personnage, par le biais de l’improvisation, éventuellement à plusieurs ?

Avoir une belle voix est évidemment un prérequis, mais s’il est rempli, il n’y pas mieux que les comédiens pour avancer sur le chemin de la célébrité. Plus d’une nouvelle star a été révélée par ce moyen !

Perfectionner ses connaissances musicales par le chant

On n’y pense que trop rarement : il n’y aucun musicien d’exception qui n’ait, à sa façon, maîtrisé l’art du chant.

Violon, orgue, flûte, violoncelle ou autre musique de chambre : un instrumentiste digne de ce nom doit avoir de l’oreille et chanter juste, à défaut d’avoir une voix pas tout à fait symphonique – ce dont on peut l’excuser.

Le chef d’orchestre lui-même, pour diriger un orchestre philharmonique à l’occasion d’un récital lyrique, doit avoir une expertise certaine côté voix.

La même chose vaut pour ceux qui souhaiteraient danser pour gagner leur vie : le sens du rythme suppose naturellement une parfaite mainmise sur ses cordes vocales.

Ensuite, les stars les plus insignes de la planète ne font pas que tenir un micro.

Faire connaître une école privée de chant harmonique est une bonne action en faveur de l'éveil musical des petits chanteurs. Pianiste et chanteur | La pluriactivité, ou l’uberisation de la musicalité ? | visualhunt.com

Non seulement elles savent généralement jouer d’un instrument de musique (et souvent de plusieurs) et tenir la scène à la manière d’un danseur étoile (songez à Michael Jackson), mais la notion d’auteur-interprète est encore plus prisée.

Écrire une chanson, plus qu’une joie, est une grande fierté. C’est participer au pouvoir de coopération dans la création de l’être humain.

Messe de Bach, Requiem de Mozart, Mendelssohn, Monteverdi, Fauré, Schubert, Gounod, Berlioz, Haendel, Vivaldi, Beethoven, Brahms, Poulenc, Puccini et Bellini : le charisme propre à chacun de ces compositeurs de renom repose sur une connaissance parfaite de la musique, mais aussi des instruments… et des voix.

Le monde de la musique a en fait un horizon beaucoup plus large que ce que l’on croit au premier abord.

Les techniciens des sons et lumières, ou encore des décors, sans parler des agents artistiques, sont eux aussi des artistes à leur façon, ayant pour la plupart un rapport intime à la chanson.

Vice versa, la maîtrise par un chanteur de la musique (n’hésitez pas à trouver un prof pour prendre des cours de piano), de la composition et des arts scéniques est un sacré plus, qu’une bonne académie de musique ne manque pas d’enseigner.

S’inspirer de la chanson dans d’autres disciplines artistiques

Si une diva a tout intérêt à susciter l’enthousiasme lorsqu’elle chante une cantate, le chant inspire toutes sortes d’artistes.

Par exemple, les poèmes se situent entre la pièce littéraire et le style musical.

La littérature en général s’approche de la musique, dans l’inspiration de certains romains – comme la place de la liturgie dans Là-bas de Huysmans, ou l’ambiance des œuvres de Julien Gracq.

La résonance de la chanson dans les arts se répercute jusque sur la peinture. Les surréalistes de l’entre-deux-guerres ont pu peindre des tableaux parallèlement à l’écoute de chanteurs célèbres.

Aujourd’hui, des sculpteurs contemporaines ne créent jamais sans écouter de la zik.

Comment apprendre le chant ?

La patience est sans doute le maître mot de la célébrité, outre un terreau talentueux fertile et pouvant être transformé en génie.

La porte de l’école de musique est la première à laquelle il faut frapper. Ou, plus particulièrement, une école de chant, couplée pourquoi pas avec une fac de musicologie et des stages de chant pour travailler avec plus d’un professeur de chant.

Les enseignements dispensés pourront être associés à un suivi individuel supplémentaire via des cours particuliers à domicile.

Des Noces de Figaro à la bande originale d'un film à succès en passant par un Gloria célèbre, les genres musicaux sont aussi variés que remarquables. Répéter | Il n’y a pas d’âge pour débuter et lutter contre le trac | source : unsplash.com

Il n’y a rien de tel pour un placement de voix parfait, pour une maîtrise de l’aigu, pour avoir confiance en soi.

L’éducation musicale ne s’invente pas : les intermittents du spectacle, pour devenir riches plutôt que d’être au chômage, doivent passer entre les mains d’un bon professeur de musique.

C’est souvent le maître qui fait d’un bon élève un chanteur hors pair.

Enfin, une dernière astuce pour le moins incongrue si l’on veut apprendre à chanter pour devenir un chanteur célèbre, c’est de garder une activité sportive utile pour dominer sa respiration !

Parallèlement, il faut veiller à soigner sa mise pour avoir une apparence digne ou un style particulier, une identité bien tranchée, pour faire son trou plus facilement et, en cas de succès, trouver du répondant chez les fans qui s’y identifieront.

La prudence reste de mise à tous les instants d’une carrière, qu’elle soit longue ou courte, qu’elle soit en professionnel ou en amateur : attention aux faux amis et aux escroqueries, qui sont malheureusement légion, comme partout !

Faites particulièrement attention aux flatteurs, sans quoi vous finiriez comme le corbeau d’une célèbre fable de La Fontaine !

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz