Musique Soutien scolaire
Partager

Travailler son organe pour une tessiture moyenne

De Yann, publié le 20/06/2017 Blog > Musique > Chant > Comment Devenir Baryton ?

« Un opéra, c’est une histoire où un baryton fait tout pour empêcher un ténor de coucher avec une soprano. »

George Bernard Shaw

Messieurs, vous aimez le chant ? Alors cet article est fait pour vous !

Si vous avez déjà l’habitude de vous produire sous la douche, sur un mode intime donc, pourquoi ne pas sauter le pas du chant lyrique en public ?

L’opéra, avec ses connotations gentiment rétro, ne cesse de fasciner le genre humain : loin des saccades du rap ou des chuchotements de nombreuses petites chanteuses de cabaret, il déploie une puissance vocale prodigieuse, effarante, enthousiasmante.

En la matière, chez les hommes faits, le baryton forme probablement la tessiture masculine la plus courante. On y devine à la fois virilité et élégance ; être baryton, c’est ce qui s’appelle bien souvent, en langage familier, avoir de la gueule !

Voyons ensemble exactement de quoi il s’agit, et la manière d’en faire un hobby, voire un métier.

Sophie

Nos professeurs sont tellement heureux

”Avec Superprof, j’ai pu trouver des élèves sérieux, motivés et désireux d’apprendre. Je recommande Superprof!”

Baryton : quésaco ?

La musicologie retient de manière générale six catégories vocales fondamentales : trois pour les hommes et trois pour les femmes.

Chez ces premiers, du plus grave au plus aigu, nous trouvons les basses, les barytons et les ténors – ce qui n’empêche pas que ces derniers soient doublés sur leur droite par les contre-ténors, encore plus aigus, mais en voix de tête.

Le baryton (ou du « basse-taille », voire du « concordant », comme on disait jadis) est une constante de l’histoire de la musique en Occident. On dit qu’il occupe l’espace des tessitures moyennes.

Le propre du baryton est de maîtriser à la perfection les médiums, avec une puissance et un volume plus qu’honorables.

Le mot, entré dans le vocabulaire musical courant au siècle des Lumières, peut paraître incongru et a de quoi surprendre. Il n’a cependant rien de l’ornithorynque, mais provient du grec βαρύτονος, « ayant la voix grave » – le ton est donné !

Les voix de femmes demandent des cordes vocales avec un vibrato sans égal. Opéra de Florence | Un Requiem loin d’être en sourdine, avec Luciano et Domingo ! | source : commons.wikimedia.org (APWikiaccount)

Il n’est sans doute pas un opéra contemporain qui ne donne une place de choix à un ou plusieurs barytons, tandis que les chœurs en font eux aussi leur affaire.

La plupart des hommes d’âge mûr appartiennent à la catégorie des barytons, et même nombre de ténors (surtout les ténors héroïques ou le lirico spinto) sont à la base des barytons s’étant assez jeunes – très durement – entraînés pour développer leurs aigus en voix de poitrine.

L’ambitus de base d’un baryton lambda va du sol1 au sol3. Cette classification générale admet cependant plusieurs sous-catégories, d’où d’importantes transpirations et perméabilités vis-à-vis du groupe des ténors.

À l’origine peut prisé des compositeurs français, c’est l’Italie qui a fait le bonheur des barytons.

Il faut aussi citer les oratorios baroques de Bach et Haendel, où cette voix moyenne-grave contrebalançait habilement les voix de castrat, surtout dans la virtuosité de la musique religieuse ou de la musique de chambre.

Les différentes tessitures masculines moyennes

Si, depuis le XIXe siècle, les rôles titres des opéras semblent revenir à des ténors, les barytons ne sont pas méprisés pour autant.

La vaillance et la puissance de leur voix, spécialement virile, a de quoi produire bien des émotions.

Sans que les musicologues utilisent tous un seul et même ordonnancement figé, on divise habituellement les tessitures moyennes en cinq grands sous-groupes, du plus aigu au plus grave :

  • le baryténor, ou « taille », qui peut également être attribué aux ténors les plus sombres ;
  • le baryon léger (voire « Martin », qui confine au baryténor), avec un volume vocal relativement faible et une tessiture haute (généralement : si1-la3) ;
  • le baryton lyrique ou de « caractère », avec une belle puissance, central pour ne pas dire classique et canonique, dominant une bonne partie de la clé de fa et de la clé de sol avec ses tessitures du la1 au sol3 ;
  • le baryton dramatique, au timbre sombre toujours plus grave, sur un ambitus sol1-sol3 voire avec une tessiture sol1-si\flat 3 pour de nombreux airs de Giuseppe Verdi ;
  • le baryton-basse, qui jouxte nos amis les basses, très apprécié dans les chorales ou pour les rôles de personnages rudes et autoritaires : sur du fa1-fa#3, on ne peut faire plus puissant chez les barytons !

Un home studio peut être le point de départ d'une discographie en fanfare. Orchestre symphonique | L’archet du violon alto induit une résonance essentielle pour tout quartet du XVIIIe siècle | source : stocksnap.io

Mine de rien, cela fait pas mal de spécialités au sein même du monde des barytons…

Il faut dire que, pour se démarquer, de grands compositeurs se sont piqués d’originalité pour distordre dans tous les sens (soit vers l’aigu, soit vers le grave) la tessiture traditionnelle du baryton.

Beaucoup de travail en perspective, donc, pour endosser les rôles phares !

Comment savoir si l’on est baryton ou non ?

La voix humaine est avant tout quelque chose d’inné : le mélomane sait bien que la polyvalence totale en technique vocale n’existe pas.

Chacun a ses limites physiologiques, vers le bas comme vers le haut – prenons un exemple extrême : essayez toujours de jouer à la baleine, mais vous n’êtes pas près d’émettre des ultrasons…

La voix d'un baryton est souvent incroyablement distincte et puissante. C'est le type de voix de chanteur masculin le plus commun, donc il ne faut pas être surpris que cette liste de chanteurs de baryton soit longue et remplie de chanteurs de baryton à partir de genres musicaux variés. Les chanteurs barytons ont un don de résonance dans les gammes inférieures, entre les voix de basse et de ténor.

Avant de s’intéresser à son classement, qui chante doit chanter parfaitement juste, ce qui nécessite bien souvent des cours de chant et une humble lucidité vis-à-vis de soi-même quant à la justesse des notes que l’on chante.

Ce n’est pas toujours évident de se mettre à ce diapason-là, surtout lorsqu’on entretient des rêves de célébrité et que l’on voudrait devenir un équivalent masculin de Nathalie Dessay…

Ensuite, sachez qu’il n’y a pas d’âge pour percer dans la carrière chantante : l’ex-légionnaire Patrick Féré nous l’a montré en s’offrant une seconde profession après sa retraite de l’armée.

Les musiciens de jazz peuvent aussi se tourner vers le saoxphone soprano, le ukulélé ou les cymbales. Pianiste | Piano à queue ou pianos numériques : cet instrument est parfait pour jauger sa tonalité vocale | source : visualhunt.com

Puis soyons franc : un chanteur d’opéra ne choisit pas sa voix. Il hérite d’un donné, après la mue de l’adolescence, qu’il pourra un peu travailler en grappillant quelques demi-tons par-ci, par-là.

Mais un baryton ne deviendra jamais contre-ténor, ni un ténor basse !

En bref, le baryton pur et dur est celui dont les produits vocaux vont sans difficulté du la1 au la3 – tout éventuel décalage pourra être corrigé. En dehors de cet étagement, votre voix sera peut-être mixte !

Pour en faire le test, branchez un microphone sur votre ordinateur et trouvez un accordeur (ou un logiciel du même genre) gratuit en ligne, capable de vous indiquer la note du son enregistré.

Exercer une voix de baryton

Un bon chanteur est par définition un expert en opéra français aussi bien qu’en chromatique.

La connaissance du solfège est un préalable indispensable pour pouvoir travailler sa voix sans trop de mal.

Parallèlement au travail du larynx, l’adepte du récital aura tout intérêt à jouer de l’alto, de la clarinette (basse ou non), du violoncelle, du hautbois, du saxophone (baryton par exemple), de la contrebasse, de la trompette, du trombone, du clairon, du cor, de la flûte traversière, de la guitare électrique, de la caisse claire, de l’accordéon, de l’harmonica ou autres instruments à vent sous la direction d’un chef d’orchestre.

Tout est bon pour améliorer sa fibre harmonique et se préparer une voix de soliste !

La vie peut être tout entière une symphonie diatonique ! Ténors célèbres | La tragédie lyrique peut aussi se croiser dans la rue ! | source : visualhunt.com

Il n’est jamais mauvais de coupler la pratique de plusieurs instruments (à cordes ou non), si possible de différents types, comme une association trombone basse-clavecin-grosse caisse-guitare basse.

Le tout avec un métronome (matériel de musique de base) pour travailler votre voix sur un bon rythme scénique, cette maîtrise des musiques du monde pouvant en outre vous permettre de vous recycler dans la vente d’instruments de musique  ou dans une carrière instrumentale (il est important, dans les métiers artistiques, de toujours se ménager une issue de secours).

Pour le reste, il faut invariablement recourir à un bon professeur de chant, issu de l’opéra de Paris ou de l’opéra Bastille par exemple. C’est en chantant que l’on devient chanteur, et on finit par être prêt à donner un concerto !

Le seul bémol, c’est le prix, mais – si l’on est très doué – l’entrée au conservatoire sur concours de chant donne droit à un certain nombre d’heures gratuitement.

Pour les autres, il faut s’orienter vers les cours particuliers privés afin de pouvoir interpréter Lohengrin ou certains motets pour choristes…

Les plus grands rôles de barytons de l’histoire de la musique

Plus d’un rôle-titre repose sur les épaules d’un baryton.

On peut s’en rendre compte en pénétrant au théâtre des Champs-Élysées, au palais Garnier ou au théâtre du Châtelet.

L’Orphée de Monteverdi, le Didon et Énée de Purcell, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, L’Enfant et les Sortilèges de Ravel, Les Noces de Figaro ou Così fan tutte de Mozart (sans oublier La Flûte enchantée et Don Giovanni), Don Pasquale de Gaetano Donizetti, Faust de Gounod, La Bohème de Puccini, Carmen de Bizet, Tétralogie de Richard Wagner et Le Barbier de Séville de Rossini : autant de pièces avec baryton(s) régulièrement représentées par l’Opéra national de Paris – les amoureux de Wolfgang Amadeus n’auront quant à eux qu’à passer par Salzbourg, ou Bayreuth pour le charme wagnérien.

Cela ne doit pas empêcher d’explorer d’autres pistes dans la sphère des sonorités, comme Offenbach (Les Contes d’Hoffmann notamment), Britten, Schubert, Rachmaninov, Massenet, Brahms, Gluck, Haydn, Beethoven, Bellini, Rameau, Saint-Saëns, Berlioz ou Vivaldi.

Vous noterez également que de nombreux chanteurs de rock, morts et vivants, sont des chanteurs barytons.

[table “33” not found /]

Leurs voix peuvent sembler très différentes, mais ce n’est pas inhabituel pour les barytons. Certains chanteurs de « baryton supérieurs » peuvent chanter un peu plus haut ou juste un peu plus bas, selon leur dépendance.

Les voix masculines adultes se divisent en trois grandes catégories, chacune avec sa propre gamme. La voix masculine commune la plus élevée s'appelle le ténor, et la plus basse est la basse. La gamme du baryton tombe au milieu de ces deux. Les musiciens utilisent le terme gamme vocale pour décrire la distance entre les notes les plus basses et les plus élevées qu’un chanteur peut chanter.

Certains des meilleurs chanteurs inclus dans cette liste de chanteurs de baryton comprennent des légendes de rock comme Elvis Presley, Jim Morrison et Jimi Hendrix.

 

Partager

Nos lecteurs apprécient cet article
Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *