Le magazine qui aime les profs, les élèves, les cours particuliers et le partage de connaissances

Se former au mandarin en s’amusant !

Par Yann le 22/02/2017 Blog > Langues > Chinois > Apprendre le Chinois en Regardant des Vidéos
Table des matières

Les “tutos”… Si on m’avait, il y a déjà plus d’une dizaine d’années (Oui Charles… Hier encore… J’avais 20 ans !) qu’en lieu et place du cours long et rébarbatif d’espagnol de Mme Z. j’aurai pu – tout simplement, dans le plus grand confort de mon lit – suivre une vidéo tutorielle en ligne, j’aurai sauté sur l’occasion !

En effet, torpillée dans tous les sens par les apparitions successives d’internet, des applications mobiles, et des outils numériques, l’Éducation Nationale dans son essence même est aujourd’hui contrainte d’évoluer comme un Pokémon (Je m’excuse d’avance pour la gêne occasionnée que pourrait causer cette référence populaire).

Ainsi, sans pour autant dire adieu au parcours scolaire classique – récemment réformé par le gouvernement – l’étudiant a l’opportunité de varier ses sources et ses méthodes d’apprentissage pour renforcer son niveau de langue chinoise en regardant des vidéos en ligne

Arrêtez d’asséner votre clavier de requêtes type « apprendre chinois » et découvrez nos vidéos d’enseignement !

Vidéos Youtube et chaînes d’apprentissage pour apprendre le mandarin

 

Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance”, proverbe chinois

L’apprentissage d’une langue est souvent perçue comme un chemin semé d’embûches de conjugaison, de grammaire et de tons.

On s’imagine bien que pour le chinois mandarin, une langue si éloignée de la nôtre, il y a matière à se décourager rapidement pour retourner dans le confort des langues latines si proches et chaleureuses pour nous francophones…

Alors, sans remettre en cause la motivation de l’étudiant, l’idée d’apprendre le chinois via une appli ou une vidéo en ligne sur une plateforme de streaming sonne tout de suite comme ludique, amusante et intéressante !

Pourquoi la plupart des leçons de chinois sont découpées en plusieurs parties ? Un mot chinois ne correspond pas à un caractère car il peut être constitué d’un ou plusieurs caractères.

Pour cela, Youtube est le descendant de notre bon vieux manuel scolaire qui n’est, au passage, pas encore prêt d’entrer dans un musée. Les chaînes d’apprentissage du chinois mandarin y sont aussi nombreuses que la population chinoise sur notre chère planète Terre et répondent directement aux besoins des étudiants en soif de connaissances dans la langue de “Sun Tzu”.

De l’initiation au chinois, à l’apprentissage des idéogrammes et de l’écriture des caractères chinois, ces vidéos vous permettent de vous former gratuitement au chinois mandarin sans devoir répondre “Présent” durant la lecture de la feuille d’appel du professeur.

Pour préparer un examen, perfectionner votre compréhension orale et écrite ou encore par simple curiosité, vous pouvez y avoir recours sans avoir peur d’être “collé” pour avoir somnolé durant le énième cours ayant pour thème : l’apprentissage des verbes irréguliers.

Conçus par des écoles de chinois, des écoles de langues et des instituts de “e-learning” (comprenez apprentissage en ligne) ces cours en ligne sont calibrés pour transmettre un savoir via une vidéo.

Aussi, vous avez la possibilité d’interagir en laissant un commentaire dans la vidéo, en tentant de contacter l’organisme via les réseaux sociaux ou encore tout simplement par email.

Quelques cours vidéo regroupés par chaîne d’apprentissage :

  • Digischool : Dans cette école spécialisée dans l’apprentissage en ligne on trouve une playlist de plus de 43 vidéos abordant la méthode « Initiation au chinois” qui compte deux séries. La prononciation, la lecture et l’écriture des caractères sont les objectifs de ces séries.
  • ChinoisFacile.fr : Avec pour slogan “le chinois c’est facile” cette chaîne d’apprentissage (qui possède aussi un site pour apprendre le chinois) propose plus de 50 vidéos pour apprendre le chinois mandarin et le taïwanais. Petite particularité, la possibilité d’apprendre le chinois pour les enfants avec des fiches de leçons.
  • Cedric Beau : Blogger reconnu chez les sinophiles, ce Français expatrié en Chine transmet son expérience et ses méthodes pour accélérer l’apprentissage du chinois.

Films en VO ou VOST

Outil aujourd’hui incontournable de l’apprentissage d’une langue, le visionnage d’un film chinois en version originale (V.O.) est un élément-clé de votre chemin vers le perfectionnement du chinois mandarin.

De la même façon que lire un livre permet d’améliorer son orthographe, sa syntaxe et son style d’écriture, regarder des films chinois – si possible sous-titrés en mandarin standard – aura un impact considérable sur :

  • la compréhension,
  • la prononciation
  • et le niveau de langue en général.

Existe-il une méthode d'apprentissage du mandarin qui permet de choisir entre les caractères simplifiés et traditionnels afin de se préparer aux tests ? L’examen HSK est-il vraiment l’équivalent du TOEIC, TOEFL ou IELTS ?

Concentré pendant plus ou moins deux heures, à l’écoute des intonations et des mots chinois pour comprendre le contexte : c’est aussi une technique de révision.

Minutes Shao ! Se ruer sur les plateformes de Streaming (légales j’imagine bien !) tout de suite serait une erreur…

En effet, Hong-Kong est l’une des grandes plateformes de productions cinématographiques en Chine et dans cette ville – longtemps dominée par les anglais – on y parle généralement le cantonais. Ainsi, il se peut que les premiers films populaires chinois que vous allez trouver après quelques recherches soient en cantonais… Pas vraiment l’idéal pour l’étude du mandarin.

Pas de panique… La démocratisation des longs-métrages tournés essentiellement en mandarin standard est en route, et il semble que la Grande Muraille de Chine ne soit pas en mesure de stopper leur internationalisation.

Les réalisateurs et scénaristes chinois sont pleins de créativité (Les sagas reprises par Disney y sont encore rares…) et ils offrent un panel de thèmes qui devraient satisfaire les amateurs de tous les genres de pellicules.

Quelques exemples de classiques du grand écran :

  • Le dernier loup 狼图腾 (2015) : tiré d’un roman de la littérature chinoise, ce film franco-chinois met en scène l’humain au contact de la nature, le tout sous une couche d’épopée historique chinoise.
  • Les Wu Xia (Dragon) : dans le genre Tigre & Dragon, ces films tournés sur un fond historique mettent en scène de belles “bagarres” où les guerriers s’affrontent à coups de poings et pieds en s’envolant dans les airs. Idéal pour apprendre tout en se motivant.
  • Lost In Thailand : une sorte de “Very Bad Trip” ou Hangover en version chinoise, ce film allie humour et action dans un mélange bien réussi. Les dialogues en chinois mandarin fusent et devraient mettre votre compréhension à rude épreuve. Un bon test en somme !
  • Le grand hypnotiseur 催眠大师 (2014) : son scénario digne de “l’Effet papillon” ou d’”Inception” ne devrait pas laisser indifférents les fans du genre. Une femme, une crise de folie et beaucoup de dialogues introspectifs qui pourront enrichir votre vocabulaire afin d’améliorer votre expression orale.

Dessins animés en langue chinoise

Sujet de discussion endiablée, chaque génération porte en elle une passion certaine pour les dessins animés qui ont bercé leur enfance. Que ce soit le mercredi matin, en rediffusion sur une chaîne du câble à l’heure du goûter – entre deux tartines de nutella – ou encore au cinéma – lors d’un marathon de votre animé préféré – chaque dessin animé a marqué son époque.

Sujet de tristesse (Je pense à ceux qui n’ont pas connu le club Dorothée), comme de joie (Pour ceux qui ont grandi avec le club Dorothée !) les dessins animés portent en eux les souvenirs de notre enfance (Même pour ceux qui ont grandi avec Pokémon…).

Les livres de la Beijing Language and Culture University Press (北京语言大学出版社) sont-ils les plus adéquates pour apprendre le mandarin ? Est-ce nécessaire de débourser quelques euros pour avoir accès aux versions complètes des leçons de chinois ?

Bien qu’en occident l’on soit bercé aux sirènes des dessins animés japonais, la Chine n’est pas en reste et dispose de dessins animés de qualité qui feraient rougir nos Ranma ½, Chevaliers du Zodiaque et Nicki Larson.

Peu importe le fait que le mandarin parlé dans les dessins animés pour enfants ne soit pas une reproduction identique du langage standard parlé par les adultes en Chine. Il n’en reste pas moins un moyen ludique, pédagogique et puissant pour améliorer – loin des cours de chinois universitaires magistraux – considérablement sa prononciation, sa compréhension du chinois mandarin et sa connaissance des caractères chinois.

En terre du milieu, le Journal TV, ainsi que la plupart des dessins animés, des émissions et des publicités sont sous-titrés en mandarin standard –  la langue officielle de la Chine depuis 1956 – car la population qui vit en Chine, parle bien souvent d’autres langues et dialectes comme dans la famille de langue Cantonaise et Wu.

Considérée comme la “langue de la TV”, le mandarin standard constitue la base commune avec son langage écrit alors qu’il est en réalité uniquement parlé par 800 millions de personnes… Et pour la Chine, c’est peu !

Par ailleurs, fière de sa culture et connaissant l’influence des dessins animés sur les nouvelles générations, la Chine a interdit plus de 29 animés japonais en mettant en cause la violence, le caractère sexuel, et l’incitation au terrorisme de certaines de ces œuvres pour enfants.

En parallèle de ces mesures de censures, pour ce qui est des chaînes locales chinoises, la priorité est aux productions chinoises – tout comme en France en radio avec la diffusion de contenus francophones en priorité –

Quelques classiques de dessins animés chinois :

  • Voyage vers l’occident (西游记) : très appréciée des enfants, cette série est la source d’inspiration qui a permis aux Japonais de créer une série que l’on connaît tous… Dragon Ball Z !
  • The King of Tibetan Antelope.
  • Tian Yan Chuan Qi.
  • Monkey King: Hero is Back.
  • Mr Black: Green Star.
  • Ling et Tao.
  • Sparkling Red Star (闪闪的红星 孩子的天空).
  • Les 3 royaumes

Note : Les dessins animés russes à l’instar de « Masha et Michka » sont de plus en plus appréciés au pays du Dragon.

Et bien que cela semble uniquement lié à un échange de culture entre les deux états communistes, les experts y verront peut-être un indicateur qui pourrait peser sur l’échiquier politique si instable de nos jours.

Séries chinoises

Lorsque l’on évoque l’influence culturelle de la Chine ou du Japon sur l’occident, les économistes s’empressent d’utiliser le terme “soft power”, comprenez le “pouvoir léger”.

Ainsi, la Chine, sans l’imposer à proprement dire, laisse sa culture promouvoir sa richesse culturelle millénaire à qui veut l’entendre, la voir ou l’étudier.

Du point de vue télévisé, la Chine produit chaque année des milliers de séries – on parle de plus de 30 000 épisodes par an, soit la plus grande production mondiale – appréciées par ses citoyens, les populations de la région Asiatique sans pour autant susciter l’intérêt de nos concitoyens occidentaux.

Totalement inconnues dans l’Hexagone, ces séries TV, sagas et “téléfilms” produits par l’Empire du Milieu génèrent toutefois une audience de plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs (Je sais… Ils sont tout de même plus 1.3 milliards…).

Il n’y a pas que les sites web et applications pour apprendre le chinois. On trouve aussi des MOOC et des vidéos en ligne. Le média officiel chinois « Centre d’Informations Internet de Chine » cherche à promouvoir sa langue en proposant des leçons sur son site Internet.

Ils abordent des thématiques aussi riches que l’épopée de vaillants guerriers issus de vieilles légendes chinoises – qui font entièrement partie de la culture traditionnelle chinoise – datant de la dynastie des Ming, la dynastie Qin ou encore la plus populaire : la Dynastie des Han.

On trouve aussi des sagas plus contemporaines, abordant les phénomènes sociaux actuels dans la République Populaire de Chine.

Ces séries ne sont en rien ressemblantes à ce qui nous est donné l’occasion de voir en production française (Mes salutations distinguées à Plus Belle la Vie) ni hollywoodienne (Game of Thrones est bien loin du Kung-Fu).

Là les standards occidentaux sont absents, la richesse culturelle chinoise est présente. Ainsi, en plus d’une longue exposition nécessaire à l’amélioration de votre écoute de la langue, ces films plongent leur audience dans la particularité de la Chine.

Pour n’en citer qu’une, « La légende de Bruce Lee » ou 李小龙  ou Li Xiao-Long, devrait vraisemblablement plaire aux adeptes d’arts martiaux et de culture populaire chinoise.

Loin des clichés “américanisés” sur ce personnage de la culture populaire internationale, cette série retrace le combat d’une vie pour celui qu’on nommait autrefois l’homme le plus fort du monde…

Découvrez enfin nos livres d’apprentissage du chinois

Nos précédents lecteurs ont apprécié cet article

Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

Aucune information ? Sérieusement ?Ok, nous tacherons de faire mieux pour le prochainLa moyenne, ouf ! Pas mieux ?Merci. Posez vos questions dans les commentaires.Un plaisir de vous aider ! :) (Soyez le premier à voter)
Loading...
Yann
Fondateur de SuperPROF, je suis dévoré par l'envie de découvrir et de toujours apprendre de nouvelles compétences.

Commentez cet article

avatar
wpDiscuz